Snowcats.ch

Le portail des amoureux du chat siamois ancien (Thai)

5 maladies transmises par votre animal de compagnie (et comment vous en protéger)

Chère lectrice, cher lecteur,

L’amour inconditionnel d’un chien ou d’un chat améliore la santé et réduit le stress. De plus, aller promener votre chien tous les jours réduit votre risque de surpoids et de maladies du cœur.

Pourtant, votre animal de compagnie peut vous transmettre des maladies dont certaines sont mortelles. Les maladies qui se transmettent entre l’animal et les humains s’appellent « maladie zoonotiques ». Voici les cinq maladies zoonotiques les plus graves [1] :

La toxoplasmose

La toxoplasmose concerne surtout les propriétaires de chats. Son nom vient du parasite qui en est responsable : le Toxoplasma gondii.

Elle est particulièrement dangereuse pour les personnes dont le système immunitaire est affaibli. Elles risquent des crises convulsives ou des infections sévères du système nerveux (encéphalites) [2].

Les femmes enceintes doivent aussi être prudentes. Dans 30 % des cas, la toxoplasmose se transmet au fœtus. Cela accroît le risque de fausses-couches et de maladies congénitales (infections des yeux, perte de la vue et de l’audition, retards mentaux).

Le chat sert d’hôte à la reproduction du parasite qui l’infecte lorsqu’il mange de la viande contaminée ou tout simplement en chassant des oiseaux, des souris ou des rats eux-mêmes contaminés. Il peut aussi s’infecter en ingérant des parasites qui ont été excrétés par d’autres animaux infectés. Les parasites se logent dans la paroi de l’intestin grêle du chat, où ils se reproduisent. On retrouve donc le parasite dans ses excréments.

Vous pouvez être contaminé par ce micro-organisme protozoaire si vous respirez de la poussière entrée en contact avec les excréments de chat [3]. N’approchez pas votre tête de la litière de votre chat quand vous la changez. Si vous n’avez pas le choix, portez des lunettes et un masque de protection qui couvre le nez et la bouche.

Toutefois, si votre chat vit en appartement, ne mange jamais de viande crue, il n’y a aucun risque.

La salmonellose

La plupart du temps, la salmonellose s’attrape par la nourriture contaminée. Mais les animaux peuvent aussi vous contaminer, surtout les tortues et lézards, mais aussi les chiens, chats, oiseaux et chevaux [4].

La salmonellose provoque une déshydratation, la diarrhée, de la fièvre et des crampes abdominales pendant environ une semaine.

Si vous soupçonnez que votre animal est contaminé, un vétérinaire pourra effectuer sur lui un test de salmonellose. Dans ce cas, le plus sûr est de vous laver les mains après avoir caressé votre animal.

La chlamydiose aviaire

Cette infection s’attrape sans contact, juste en respirant des particules volatiles provenant d’excréments secs d’oiseaux. La plupart des oiseaux domestiques sont susceptibles d’être contaminés : perroquets, perruches, etc.

Chez l’homme, les symptômes sont des douleurs musculaires, de la fièvre et des frissons.

Pour éviter la contamination, lavez régulièrement la cage de votre oiseau en vous protégeant les yeux, le nez et la bouche.

Si vous pensez que votre oiseau a la chlamydiose aviaire, votre vétérinaire pourra le soigner.

La maladie des griffes du chat

Les puces transportent la maladie de chat en chat. Les humains peuvent l’attraper par une griffure ou une morsure [5].

Les symptômes chez l’homme sont proches de la grippe. Les complications peuvent être graves, comme des dégâts sur les valves qui sont essentielles aux battements du cœur.

Pour réduire votre risque d’infection, vérifiez régulièrement que votre chat ne transporte pas de puces. Pour écarter ces petites bêtes indésirables, mélangez 5 gouttes d’huile essentielle de lavande dans 3 cuillerées à soupe d’eau et appliquez cette solution sur le collier de votre chat.

Essayez d’éviter les jeux où votre chat risque de vous griffer. Si vous avez été griffé, lavez rapidement la plaie avec de l’eau et du savon.

Les vers ronds

Les chiots et chatons transmettent souvent des larves et des œufs de vers ronds. On les retrouve dans leurs excréments.

Les infections aux vers ronds ne sont pas graves. Cependant, chez certaines personnes elles peuvent provoquer de graves dégâts sur les yeux et les nerfs [6].

Il est important de débarrasser votre animal de ses vers ronds. Pour cela vous pouvez l’amener chez le vétérinaire. Autrement, il existe des vermifuges à base de plantes qui combattent les parasites intestinaux. Les plantes efficaces sont l’ail, le clou de girofle, la margousier, l’absinthe, la Rue officinale. Ces formules se diluent dans l’eau ou se mélangent à la nourriture que vous servez à votre animal.