Snowcats.ch

Le portail des amoureux du chat siamois ancien (Thai)

Charivari

       Le chat qui passe sa patte derrière l’oreille annonce la pluie. Ce n’est pas impossible… mais il est tout de même étonnant de constater que personne ne semble avoir remarqué que, lors de sa toilette, le chat passe presque systématiquement une patte derrière chaque oreille quel que soit le temps et que ce geste fait partie d’une séquence de toilettage reproduite plusieurs fois par jour !

       Un chat passe le plus clair de son temps à dormir. C’est assez vrai, puisqu’un chat adulte consacre de douze à seize heures par jour au sommeil.

       On doit laisser une chatte avoir au moins une portée. C’est ce qu’on a longtemps affirmé, arguant que la chatte, développant ainsi son sens maternel, s’épanouissait mieux. On sait aujourd’hui que ce discours relève de l’anthropomorphisme, et qu’une chatte stérilisée dès qu’elle atteint l’âge de se reproduire sera tout aussi affectueuse-ou tout aussi distante-que celle qui aura eu une portée. Question de caractère, et le fait d’avoir ou non des petits ne change absolument rien à l’affaire.

       Les chats noirs portent malheur. Si c’était vrai, on ne compterait plus les catastrophes !

       Le chat voit dans le noir. Ce n’est pas tout à fait exact, car si l’animal possède une vision crépusculaire exceptionnelle, grâce à un nombre important de cellules à bâtonnets qui tapissent le fond de sa rétine et réfléchissent la moindre parcelle de lumière, il ne voit pas dans le noir total, mais ne s’en déplace pas moins avec adresse grâce à ses vibrisses, qui lui permettent d’éviter les obstacles.

       Le chat voit en noir et blanc. Faux ! Possédant moins de cellules à cônes que l’Homme, le chat voit mal le rouge, mais perçoit le bleu, le jaune et le vert.

       Les chats se dirigent vers ceux qui en ont peur. Très souvent, pour une raison bien simple. Les personnes qui aiment les chats font toutes sortes de signes (appels, gestes d’invitation) pour capter l’attention de l’animal alors que ce dernier est plus attiré vers les humains immobiles et muets, ceux qui font leur possible pour éviter-par peur-qu’il les remarque !

       Les chats étouffent les bébés. Une croyance absurde, liée sans doute au fait qu’un chat se sent attiré par le berceau, la chaleur émanant du bébé et l’odeur de lait qu’il dégage. Mais il ne le considère en aucun cas comme une proie. Cependant, on ne laisse jamais un chat pénétrer dans la chambre où dort un bébé, les risques de griffures ou de morsures n’étant jamais exclus.

       Pas besoin de brosser un chat. Si, justement, car même lorsqu’il a le poil court, le chat ingère, en faisant sa toilette, une quantité non négligeable de poils morts qui peuvent encombrer son système digestif. Il faut donc brosser régulièrement la fourrure des chats, d’autant plus souvent quand ils ont le poil long et en période de mue.

       Les chats n’aiment pas l’eau. C’est souvent faux, et bien des chats adorent tremper leurs pattes dans la baignoire pleine d’eau, jouer avec le jet du lavabo ou même se mettre la tête sous l’eau. Sans parler des chats turcs du lac de Van qui pratiquent la natation !

       Les chats blancs sont sourds. C’est souvent le cas, à cause d’une anomalie cellulaire associant souvent la carence de mélanine et le développement de l’ouïe. La surdité peut être totale ou unilatérale, elle frappe surtout les chats blancs ayant des yeux bleus ou impairs, mais ce n’est pas toujours le cas. En revanche, l’oriental blanc aux yeux bleus n’est jamais sourd.

       Le chat est dangereux pour les femmes enceintes. La toxoplasmose, qui peut affecter le fœtus humain, se transmet surtout par la viande mal cuite et les légumes mal lavés. Le chat est un vecteur uniquement par les selles qu’il rejette. Une future mère testée positive à la toxoplasmose (sept fois sur dix) ne court aucun risque ; si le test est négatif, elle doit avant tout veiller à manger de la viande bien cuite, des légumes soigneusement lavés et laisser quelqu’un d’autre nettoyer le bac à litière du chat.

Propos tirés du livre « L’Enchatclopédie » de Robert De Laroche, éd. L’Archipel.