Snowcats.ch

Le portail des amoureux du chat siamois ancien (Thai)

L'HOMEOPATHIE VETERINAIRE

Définition : "Homéopathie" vient du grec hòmoios = semblable, et pathos = maladie.

C'est le Dr S. Hanemann (1755-1843) qui est le fondateur de la doctrine homéopathique actuelle.

Les trois principes :

1. La relation de similitude : Une plante, qui, ingérée en quantité normal provoque, de par sa toxicité, une série de symptômes précis, a le pouvoir de soigner ces mêmes symptômes si elle est consommée en quantité infinitésimale (diluée) et dynamisée.

Exemple de la fleur d'Arnica : la consommation de cette fleur provoquera notamment des courbatures et des saignements. Prise en dilution homéopathique, elle réduira les douleurs musculaires dues à un effort trop intense et accélérera la résorption d'un hématome.

2. L'individualisation du remède : Chaque patient réagit de manière différente, individuelle, à une situation donnée. Par ses observations, et de nombreuses questions à son propriétaire, le vétérinaire homéopathe va essayer de comprendre le fonctionnement et le mode de réaction du patient (notion de "terrain" homéopathique). C'est à partir de cette compréhension profonde qu'il va pratiquer une "répertorisation" et définir le remède homéopathique qui lui semble le plus approprié pour tel individu dans telle situation du moment. Ce remède ne s'appliquera pas à un autre individu dans la même situation. 

3. La posologie à minima (le principe d'infinitésimalité ) : Il s'agit d'utiliser la plus petite dose utile pour permettre la guérison.

L'homéopathie tire ses remèdes des 3 règnes  : minéral, végétal et animal. Ses remèdes sont préparés par dilutions (Hanemannienne : DH (au dixième) ou CH (au centième), Korsakovienne K), dynamisées puis conditionnées sous diverses formes (globules, granules, solutions, comprimés, injectables).

Indications :

L'homéopathie peut faciement s'appliquer à toutes les espèces animales, y compris aux espèces que l'on peut difficilement approcher.

Cette manière d'appréhender le patient et ses symptômes est très différente de la médecine allopathique classique : elle propose parfois une alternative, souvent un complément, dans une très large palette d'affections, tant aiguës que chroniques.

L'homéopathie n'agit cependant que sur des troubles fonctionnellement réversibles.

 

Tiré de la brochure " Le vétérinaire et les médecines complémentaires" édité par la Société vaudoise des vétérinaires.

L'homéopathie par Michel Fellrath - médecin-vétérinaire (pdf)

L'homéopathie c'est aussi pour eux! (pdf)

Les animaux et les médecines douces (pdf)