Snowcats.ch

Le portail des amoureux du chat siamois ancien (Thai)

L'OSTEOPATHIE VETERINAIRE

Le vétérinaire ostéoapthe travaille en deux temps : Le diagnostic et le traitement.

Pour le diagnostic, il utilise diverses techniques de palpation et d'écoute manuelle (test de mobilité articulaire et tissulaire ou ressentis plus subtils). Il localise les lésions ostéopathiques qui sont présentes chez son patient. Ce sont des restrictions de mobilité, des "blocages" en langage populaire. Puis, il les hiérarchise entre elles, pour ensuite ne traiter que les lésions principales ou "primaires". En effet, la libération d'une lésion primaire va automatiquement lever les blocages qui lui sont secondaires. Le slésions ostéopathiques  (primaires ou secondaires) peuvent otucher les articulations du dos et des membres, ainsi que le crâne et les organes ou les viscères.

Pour le traitement, le vétérinaire ostéopathe dispose de techniques de manipulations directes, dites structurelles (cela ressemble à l'ajustement du chiropraticien), ou indirectes, dites fluidiques (le travail se fait autour de la structure en soufffrance, afin de la libérer en douceur).

Le choix du type de technique sera adapté à la fois au patient (un animal âgé supportera mieux une technique indirecte ), et à la structure cible (les techniques fluidiques sont parfaitement indiquées pour les tissus mous tels que le muscle du diaphragne, ou les organes comme le foie ou les intestins).

Indications :

- Toute perturbation du mouvement avec douleur ou non : posture ou démarche anormales, raideur, boiterie, problème de dos, difficulté à faire certains mouvements, perte de performance.

- En complément à la chirurgie, ou comme alternative à la chirurgie, lorsque celle-ci n'est pas envisageable (animal trop âgé).

- Dans certains cas de troubles métaboliqeus : diarrhée chronique, constipation, toux, otites, maux de tête, incontinence, infertilité, perturbation des chaleurs.

- En prévention chez des animaux de tout âge : pendant la croissance, à l'âge adulte et pour le sénior, afin d'améliorer sa qualité de vie.

Tiré de la brochure "Le vétérinaire et les médecines complémentaires" édité par la Société vaudoise des vétérinaires.

 

osteopathie veterinaire